(ENQUÊTE) TOUBA À DEUX MOIS DU MAGAL / Deux forages sans pompe, 3 châteaux d’eau qui menacent ruine, un éclairage public presque nul, une somme fantomatique de 150 millions, des zones inondables à foison…

De mémoire d’homme, l’on ne se rappelle pas un magal sans problème d’eau…  » La boutade est de Serigne Ousmane

Lire la suite
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial