MADIAMA FALL (Coordination des maures du Sénégal) : ‘ Pour parler aux maures du Sénégal, le Président de la République est obligé de nous envoyer des Sérères, des wolofs et des Diolas ‘

Les maures du Sénégal, en conclave à Mbacké, ont décidé de créer une association nationale et de la rendre très vivante. L’annonce a été faite lors d’une assemblée générale présidée par le ministre Dame Diop et au cours de laquelle, une batterie de doléances a été déclinée. Selon Madiama Fall, la communauté maure du Sénégal est anormalement isolée dans les instances de décision alors qu’elle compte pas moins de 3 millions d’âmes.

 »Notre objectif est de bénéficier de plus de considération parce que nous sommes des Sénégalais à part entière. Nous sommes dans l’armée, dans l’administration, mais nous sommes absolument absents des instances de décision. Nous n’avons aucune personne qui nous représente au niveau de l’État. Ce n’est pas du népotisme ni du racisme. Même le Président de la République, quand il a besoin de parler aux maures, il est obligé de nous envoyer des Sérères, des wolofs et des Diolas. Nous avons besoin que notre culture soit mise en exergue à travers les médias. Nous avons besoin d’avoir un journal télévisé au niveau des médias et surtout au niveau de la Rts. »

Face à ces doléances, le ministre Dame Diop promettra d’être leur porte-voix auprès du Président Macky Sall pour des solutions d’urgence. La rencontre a enregistré la présence du gouverneur de Diourbel, du Dg de la Sogip Sa, Gallo Bâ, et de plusieurs autres personnalités politiques du département de Mbacké.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial